Décret BACS

Infographie décret BACS : comment fonctionne une GTB ?

21 février 2024 By Accenta

À partir du 1er janvier 2025, le décret BACS impose à une large majorité de bâtiments tertiaires l’installation d’un dispositif de gestion technique du bâtiment (GTB).

En conséquence, 300 000 établissements s’apprêtent à investir dans l’un de ces systèmes capables de contrôler et de piloter automatiquement les consommations énergétiques. Pour bien choisir sa GTB, mieux vaut comprendre son mécanisme et ses multiples fonctions.

C’est l’objectif de cette nouvelle infographie réalisée par Accenta, acteur de la décarbonation intelligente depuis 2016.

Infographie-comment-fonctionne-une-gtb


L’assujettissement au décret BACS se déploie progressivement depuis 2021 en fonction de l’ancienneté du bâtiment et de la puissance du système CVC. Voici les prochaines échéances à connaître :

➡️ Dès le 8 avril 2024, les bâtiments neufs, équipés d’un chauffage ou d’une climatisation affichant une puissance supérieure à 70 kW (équivaut à +/- 1 000 m²), devront être dotés d’une GTB conforme.

➡️ À compter du 1er janvier 2025, c’est au tour des bâtiments existants dont les appareils CVC dépassent 290 kW.

➡️ Puis, au 1er janvier 2027, le seuil de mise en conformité est fixé à 70 kW pour tous les établissements de service.


L’installation d’une GTB doit permettre de réduire la consommation énergétique du site équipé jusqu’à – 40 %. Mais comme le montre la fiche pratique d’Accenta, ces systèmes intelligents offrent bien d’autres avantages :

➡️ La conduite continue et la supervision en temps réel des équipements

Une GTB pilote automatique les équipements énergétiques du bâtiment afin d’en optimiser le fonctionnement : l’éclairage, le chauffage, l’aération ou encore la climatisation.

➡️ L’échange d’informations

Grâce à l’interopérabilité requise par le décret BACS, une GTB remplit un véritable rôle de dialogue entre les différents systèmes connectés. Cela permet aux commandes rentrées dans le poste informatique d’être mises en exécution et aux informations collectées de remonter jusqu’au poste.

➡️ La régulation en temps réel

Les informations reçues par les automates sont transcrites sur l’interface de gestion ; leur analyse permet d’élaborer les réponses énergétiques les plus adaptées aux besoins du bâtiment.

➡️ Le fonctionnement optimal des équipements.

Les actionneurs allument et éteignent les appareils au bon moment en optimisant ainsi le ratio confort/consommation/émission de CO2 de chaque zone fonctionnelle.

➡️ L’enregistrement et le suivi de la vie du bâtiment.

Les compteurs relèvent les différents niveaux de consommation, tandis que le réseau de sondes détecte de précieuses informations telles que l’occupation ou la luminosité d’une salle, le taux de CO2, la température ambiante, etc.

Toutes les GTB ne se valent pas !
Une GTB se distingue par son niveau technologique et notamment celui de l’intelligence artificielle dont elle est dotée. C’est pourquoi, d’un système à l’autre, les performances énergétiques peuvent varier de – 5 % à – 40 %. Avec Accenta, pas de mauvaises surprises : nous installons gratuitement votre GTB et prélevons notre rémunération à partir des économies d’énergie sur lesquelles nous nous sommes engagés en amont. Une GTB premium sans débourser un euro d’investissement, c’est possible !
1
2
3

Merci de mettre à jour votre navigateur pour continuer la navigation.