Non classé

GTB et GTC : explication, différences et fonctionnement 

11 janvier 2023 By Accenta

Ça ne fait plus débat, les GTB et GTC performantes contribuent à diminuer drastiquement la consommation d’énergie de vos bâtiments. D’ailleurs, l’installation de ces systèmes de pilotage intelligent sera obligatoire dès 2025 pour de nombreux établissements tertiaires. Si vous aussi, vous devez vous équiper, cette présentation tombe à pic ! Elle vous guidera pour faire le bon choix.

 

__________________________________________________________________________________

 

Les GTB/GTC* conçues par les ingénieurs d’Accenta** sont autofinancées par les économies d’énergies sur lesquelles Accenta s’engage. Renseignez-vous !

 

* Plateforme de conduite continue Accenta brevetée et récompensée par l’Ademe et le ministère de la Transition écologique.
** En collaboration avec le BRGM (Bureau nationale de recherches géologiques et minières, Mine Paris Tech et l’École polytechnique

__________________________________________________________________________________

 

 

Au menu de cet article :

 

  • GTB et GTC : définition
  • GTB et GTC : quelles différences ?
  • GTB et GTC : quel fonctionnement ?
  • GTB et GTC : les avantages

 

GTB et GTC : définition

 

En pratique, la GTB, pour gestion technique du bâtiment et la GTC, pour gestion technique centralisée, sont des programmes informatiques dédiés à la surveillance et au pilotage dynamique des équipements.

 

Leur champ d’application concerne prioritairement la régulation thermique (90 % de l’énergie consommée), mais aussi l’éclairage, la sécurité, les ascenseurs, la production d’eau chaude, etc.

 

Bon à savoir :

 

Le décret BACS (juillet 2020, building automation and control system) prévoit l’obligation d’installer des « systèmes d’automatisation et de contrôle des bâtiments non résidentiels, et de systèmes de régulation automatique de chaleur ».

Cette mesure vise tous les établissements tertiaires équipés d’installations thermiques dont la puissance est supérieure à 290 kW.

 

GTB et GTC : quelles différences ?

 

GTB et GTC concourent chacune à améliorer l’intelligence, le confort et la réactivité du bâtiment, il existe néanmoins une différence d’échelle entre ces deux modes de gestion par IA.

 

La GTC pilote un type d’équipement précis ou une zone fonctionnelle déterminée. Elle peut, par exemple, être spécifiquement déployée pour réguler le chauffage et la climatisation, ou encore, les appareils électriques d’un secteur défini de l’établissement.

 

De son côté, la GTB dispose d’un périmètre d’intervention plus exhaustif. Elle supervise l’ensemble du fonctionnement technique d’un ou plusieurs bâtiments d’un même site.

 

Ainsi, plusieurs systèmes GTC thématiques peuvent cohabiter dans une même enceinte, tout en étant coordonnés par un seul dispositif global, la GTB.

 

GTB et GTC : quel fonctionnement ?

 

Dans les grandes lignes, GTB et GTC fonctionnent selon une logique similaire, leurs missions respectives sont cependant à distinguer.

 

Principe de fonctionnement GTB et GTC

 

On peut résumer le fonctionnement d’une GTB ou d’une GTC à partir des 4 éléments suivants :

 

1. Des capteurs enregistrent les paramètres pour lesquels ils sont programmés (température, luminosité, présence, qualité de l’air, etc.).

 

2. Le logiciel dédié centralise les informations transmises par les capteurs. Il traite les données et détermine la meilleure réponse possible en optimisant le ratio économie d’énergie/confort.

 

3. Les appareils connectés réagissent en temps réel au pilotage centralisé (la température est abaissée, la lumière réduite, les stores déployés, etc.).

 

4. L’interface de gestion permet le contrôle continu des opérations et des équipements.

 

Voyons à présent les spécificités de chacun de ces systèmes de régulation.

 

Fonctionnement de la GTB

 

La GTB est un dispositif autonome dont la mission consiste à superviser le bon déroulement de toute l’activité technique et énergétique du bâtiment ou du site concerné.

 

Pour ce faire, elle assure l’interconnectivité des différents systèmes par un réseau intranet ou par le Web, à partir d’un espace dédié. C’est pourquoi elle peut être pilotée automatiquement ou manuellement, à distance ou sur site.

 

Sa vocation globale permet de centraliser toutes les informations fournies par l’ensemble des capteurs de l’établissement et ainsi de les transmettre facilement vers la plateforme Operat, conformément aux exigences du décret tertiaire.

 

Le saviez-vous ?

 

Accenta est le seul concepteur de GTB/GTC dont les données sont fiabilisées à 100 % selon les modalités du protocole opposable IPMVP.

 

Fonctionnement d’une GTC

 

Concernant la GTC, veillez surtout à opter pour un système réactif. Il doit être capable de réguler en temps réel les appareils les plus énergivores en fonction de l’évolution du contexte (température, ensoleillement, taux d’occupation, humidité, etc.).

 

Souvenez-vous que les économies les plus significatives sont obtenues par un pilotage dynamique et prédictif. Les meilleurs dispositifs, comme la plateforme de contrôle continue d’Accenta, anticipent même les prévisions météo.

 

C’est ainsi que les tâches spécifiques des GTC sont optimisées. Celles-ci peuvent être très variées :

 

  • La régulation du chaud/froid par zone fonctionnelle, selon le niveau de confort programmé, de l’occupation et des températures ambiantes relevées
  • L’adaptation des éclairages à la luminosité et à la détection de présence
  • L’activation des dispositifs de protection contre les rayons solaires (volets, stores, etc.) par rapport au niveau d’ensoleillement
  • La ventilation des locaux calée sur les contrôles de qualité de l’air
  • La gestion des accès aux locaux ou de la rotation des ascenseurs en fonction de vos paramétrages
  • Etc

 

L’automatisation et le contrôle continu de ces opérations génèrent de nombreuses plus-values tant pour l’environnement que pour le bâtiment et son gestionnaire.

 

GTB et GTC : les avantages

 

Les principaux bénéfices d’une GTB ou d’une GTC sont d’ordre écologique, économique et réglementaire :

 

  • Primo, vous participez à l’effort collectif de sobriété énergétique, aujourd’hui indispensable pour enrayer le dérèglement climatique
  • Secundo, vous réalisez d’importantes économies d’énergie (le système Accenta garantit jusqu’à – 40 %) tout en diminuant les coûts de maintenance et en augmentant la durée de vie des équipements
  • Tertio, votre établissement est conforme aux normes et aux objectifs des lois climat, notamment ceux des décrets tertiaire et BACS

 

Par ailleurs, les données de consommation collectées sont autant de précieux indicateurs pour affiner votre stratégie bas carbone à long terme.

 

Le tout, bien entendu, est obtenu dans des conditions de sécurité et d’aisance sans cesse ajustées. Ainsi, en conjuguant confort et environnement, vous dopez la valeur verte de votre patrimoine tout en véhiculant une image écoresponsable de l’entreprise.

 

En résumé, GTB et GTC rendent vos bâtiments plus intelligents, plus sûrs et plus économes dans le respect des législations anti carbone. Mais souvenez-vous que tous les systèmes ne se valent pas. Vérifiez que votre projet d’acquisition soit doté d’une régulation dynamique en temps réel et qu’il génère des données conformes au protocole opposable IPMVP. En cas de doute sur ces 2 fonctions essentielles, tournez-vous directement vers la solution Accenta.

1
2
3

Merci de mettre à jour votre navigateur pour continuer la navigation.