Décret BACS

Décret BACS : système d’hypervision vs système propriétaire

19 février 2024 By Accenta

Le système d’hypervision et le système propriétaire représentent deux types de technologies distinctes à partir desquelles sont conçus les dispositifs de gestion technique des bâtiments (GTB). De fait, au moment où le décret BACS oblige le parc immobilier tertiaire à s’équiper de l’un de ces dispositifs de sobriété énergétique, il peut être tentant de les mettre en concurrence. Pourtant, à l’épreuve du terrain, l’hypervision s’affirme comme la seule réponse technique capable de s’adapter aux évolutions des enjeux climatiques et réglementaires. Accenta vous dit le pourquoi du comment.

Qui est Accenta ?
Vous voudriez en savoir plus sur cette société française indépendante, créatrice de solutions énergétiques innovantes ?

Au menu de cet article :

A. GTB, BACS, système d’hypervision, système propriétaire : de quoi s’agit-il ?

Qu’est-ce qu’une GTB ?

Qu’est-ce qu’un système d’hypervision ?

Qu’est-ce qu’un système propriétaire ?

B. Les avantages décisifs du système d’hypervision sur le système propriétaire

1. L’interopérabilité et l’intégration

2. L’évolutivité et la modularité

3. Une vision globale pour une réponse énergétique efficiente

4. L’hypervision BACS pour gérer un parc immobilier

5. Une maintenance facilitée

GTB, BACS, système d’hypervision, système propriétaire : de quoi s’agit-il ?


Le système d’hypervision ou le système propriétaire, c’est un peu comme l’ADN d’une GTB. Chacun vise à rendre les bâtiments sobres et intelligents pour accélérer la transition énergétique avec des caractéristiques et un potentiel spécifiques.


Qu’est-ce qu’une GTB ?

Un dispositif de gestion technique du bâtiment contrôle, analyse et automatise le fonctionnement des équipements tels que le chauffage, la climatisation, l’éclairage et la production d’eau chaude.

Son réseau de compteurs, de capteurs et d’actionneurs, piloté par un logiciel, vise à optimiser l’efficacité énergétique, le confort et la sécurité des établissements équipés.

systeme-hypervision-bacs-schema-gtb

Bon à savoir :

Le décret BACS « building automation and control system » oblige les entreprises tertiaires à installer une GTB :

  • À partir du 1er janvier 2025 pour les bâtiments dont les équipements thermiques dépassent la puissance nominale de 290 kW
  • À partir du 1er janvier 2027 pour ceux dont la puissance excède 70 kW


Qu’est-ce qu’un système d’hypervision ?

Un système d’hypervision est une sorte de super-observateur d’un ou plusieurs bâtiments. Il est capable de collecter et de traiter les données de consommation et de sécurité transmises par l’ensemble des dispositifs auxquels il est connecté.


Qu’est-ce qu’un système propriétaire ?

La principale caractéristique d’un système propriétaire est d’être exclusivement composé d’éléments fournis et gérés par un même fabricant.

Son architecture et sa technologie spécifiques sont généralement protégées par le concepteur. C’est pourquoi on entend dire qu’un produit propriétaire relève parfois de la stratégie commerciale, à l’instar des logiciels de Windows et de Microsoft.


Les avantages décisifs du système d’hypervision sur le système propriétaire

1. L’interopérabilité et l’intégration

Pour être conforme aux normes du décret BACS, une GTB doit parfaitement s’intégrer aux équipements et aux dispositifs existants au sein du bâtiment. Elle doit notamment être capable d’échanger des informations de consommation, de maintenance ou de sécurité avec les autres installations.

Le système d’hypervision se distingue précisément par ses protocoles de communication universels et ouverts. Il peut ainsi s’adapter, interagir et partager des données issues de différentes sources technologiques.

À contrario, les systèmes propriétaires sont réputés fermés, leur intégration et leur mise en réseau ne sont possibles qu’avec des composants de la même marque.

Cela signifie qu’en tant qu’utilisateur, vous êtes dépendant de votre fournisseur pendant toute la durée de vie de la GTB. De plus, vos solutions d’automatisation sont beaucoup plus limitées dans un environnement où domine la diversité technologique.

2. L’évolutivité et la modularité

Un autre avantage déterminant du système d’hypervision réside dans son potentiel évolutif afin de répondre aux besoins croissants d’un bâtiment moderne.

Par nature, un dispositif ouvert et interopérable est conçu pour être modulé. Il peut ainsi facilement intégrer de nouveaux éléments plus performants ou des fonctionnalités plus avancées, sans démanteler l’infrastructure existante.

À l’inverse, les GTB uniquement composées de modules propriétaires ne peuvent être améliorées qu’à partir des innovations exclusives proposées par le fabricant.

En d’autres termes, si ce dernier ne s’investit pas dans la recherche et le développement de son produit, vous ne pouvez ni mettre à jour ni faire progresser un système propriétaire.

Le saviez-vous ?
Depuis 2016, Accenta consacre 30 % de ses effectifs à la recherche et au développement de sa plateforme d’hypervision adaptable à toutes les technologies. C’est pourquoi la société française a été primée 17 fois pour ses solutions de décarbonation innovantes.

3. Une vision globale pour une réponse énergétique efficiente

Pour optimiser les réponses énergétiques, une GTB a besoin de collecter et d’analyser un ensemble de données variées, aussi exhaustives que possible (consommation, températures intérieures et extérieures, luminosité, occupation des espaces, hygrométrie, etc.)

C’est le cas d’un système d’hypervision ouvert qui, par définition, offre une vision globale du fonctionnement et des conditions de vie du site équipé ; et ce, quelle que soit la technologie employée par les autres dispositifs du bâtiment.

Il s’agit là d’un atout majeur par rapport à un système propriétaire verrouillé qui se limite aux informations véhiculées par les sources compatibles de mêmes origines.

Dans ces conditions, on ne parle plus d’hypervision, mais de supervision segmentée, avec à la clé un pilotage énergétique basé sur un volume réduit de données.

4. L’hypervision BACS pour gérer un parc immobilier

Grâce à son approche holistique, le système d’hypervision est capable de collecter les données de plusieurs bâtiments, voire de plusieurs sites. Celles-ci sont alors centralisées sur une interface unique et personnalisable.

En tant que propriétaire ou gestionnaire, cela vous permet de suivre, comparer et analyser en un coup d’œil les performances de chacun de vos bâtiments.

En comparaison, une GTB propriétaire à protocole fermé n’offre qu’un regard ciblé, parcellaire et incomplet de votre patrimoine immobilier.

5. Une maintenance facilitée

La maintenance d’une GTB est un point essentiel à ne pas négliger, car elle conditionne son efficacité et sa durée de vie.

Or, il est bien plus facile d’entretenir un système d’hypervision flexible et adaptable, pour plusieurs raisons :

  1. Les automates et autres composants peuvent être remplacés par différentes marques sans altérer ses performances
  2. En cas d’indisponibilité de votre installateur, vous pouvez faire appel au prestataire de votre choix
  3. Vous êtes informé de toutes les anomalies, pannes ou surconsommations grâce à un check-up complet de tous les dispositifs connectés

Comparativement, l’entretien d’une GTB propriétaire peut parfois générer des coûts plus élevés et des délais plus longs en raison du monopole du fournisseur et des interventions spécifiques qu’elle nécessite.

En conclusion, cet article confirme que la mise en concurrence d’un système d’hypervision avec un système propriétaire ne se justifie pas vraiment dans un environnement technologique en perpétuelle évolution. L’hypervision présente des capacités de développement, d’interopérabilité et d’analyse bien plus adaptées aux enjeux climatiques et aux exigences du décret BACS.

Restez à la pointe du progrès avec la plateforme de conduite continue évolutive pilotée par intelligence artificielle
1
2
3

Merci de mettre à jour votre navigateur pour continuer la navigation.