Décret BACS

Comment assurer la bonne maintenance des systèmes BACS ?

04 décembre 2023 By Accenta

La maintenance des systèmes de GTB imposée par le décret BACS est l’une des clés de réussite des transformations énergétiques en cours dans le parc immobilier tertiaire. Ces dispositifs d’automatisation et de contrôle doivent en effet bénéficier d’un accompagnement technique régulier et adapté pour préserver leur efficacité face aux usures du temps. Comment choyer sa GTB pour faire de vraies économies de gaz et d’électricité dans la durée ? Retrouvons les conseils des experts d’Accenta après quelques rappels réglementaires.

 

Au menu de cet article : 

Qu’est-ce qu’un système BACS ?
La réglementation BACS
Le système de gestion technique du bâtiment

Les réponses d’experts pour une bonne maintenance des systèmes BACS
Pourquoi la maintenance est-elle si importante ?
Au fait, c’est quoi une bonne maintenance ?
À qui confier la maintenance de mon système de GTB ?
Comment avoir la garantie d’une maintenance complète et soignée ?

 

Qu’est-ce qu’un système BACS ?

La terminologie « système BACS » associe la gestion technique du bâtiment (GTB) et le décret BACS pour Building Automation & Control Systems (en français : automatisation des bâtiments et systèmes de contrôle).

 

La réglementation BACS

Le décret BACS (2020) ne vous est sans doute pas inconnu : il s’inscrit dans la continuité de la législation dédiée à la lutte contre le réchauffement climatique en imposant la GTB au sein des bâtiments tertiaires.

Par ce biais, il participe à atteindre les objectifs d’économies d’énergie fixés par l’Accord de Paris (2015) et réaffirmés par le décret tertiaire (2019) :

  • – 40 % en 2030
  • – 50 % en 2040
  • – 60 % en 2050

 

Depuis 2021, seules les nouvelles constructions tertiaires sont concernées ; celles dont la puissance nominale (PN) du système CVC dépasse 290 kW. Mais très bientôt, la grande majorité des établissements de service devra appliquer les normes BACS :

  • À partir du 8 avril 2024, les nouvelles constructions, si PN > 70 kW
  • Dès le 1er janvier 2025, les bâtiments existants, si PN > 290 kW
  • Le 1er janvier 2027, les bâtiments existants, si PN > 70 kW

 

 

Le système de gestion technique du bâtiment

Si vous découvrez ce type d’installation, retenez qu’elle se matérialise par des capteurs (ambiance et consommations), des actionneurs et des régulateurs connectés à un logiciel de supervision.

 

➡️ Un réseau d’informations dédié à la gestion de l’énergie

Les informations échangées au sein de ce réseau permettent notamment de :

  • Collecter, contrôler et analyser les données de consommation
  • Optimiser le rendement énergétique de chaque zone fonctionnelle du bâtiment
  • Automatiser le pilotage des équipements les plus gourmands, comme le chauffage et la climatisation ou encore la production d’eau chaude ou l’éclairage
  • Alerter l’exploitant en cas de surconsommation ou de panne

 

Illustration d’un système global de gestion technique du bâtiment
Source : gouvernement, « guide d’application du décret BACS » (mai 2023)

 

➡️Les avantages sous condition du dispositif

La première plus-value d’une GTB reste bien entendu les économies d’énergie qu’elle va permettre de réaliser. Celles-ci peuvent fluctuer entre – 5 % avec une GTB de type C au sens de la norme ISO 52 120-1 et – 40 % pour un dispositif classé A.

 

Hiérarchisation des 4 classes de GTB au sens de la norme ISO 52 120-1

 

Des factures d’énergie et des émissions de CO2 qui diminuent presque de moitié, ce n’est pas rien !

Mais, car il y a toujours un « mais », ces économies ne sont possibles qu’à deux conditions :

1. Choisir une GTB performante de type A ou B (on le répète, car c’est vraiment important) tant pour son efficacité énergétique et climatique que pour ses fonctions complémentaires (prédiction météo, collecte de données de consommation opposables avec le protocole IPMVP, etc.)

2. Réaliser une maintenance dans les règles de l’art pour préserver les hauts rendements dans la durée

Voyons de plus près ces règles de l’art décryptées par les conseillers d’Accenta.

 

Les réponses d’experts pour une bonne maintenance des systèmes BACS

La maintenance des systèmes de GTB a longtemps été négligée par manque d’information. Aujourd’hui, elle occupe une place centrale, car chaque kWh économisé a son importance dans un contexte dominé par l’urgence climatique, l’explosion du prix des énergies fossiles et la pression réglementaire.

 

Pourquoi la maintenance est-elle si importante ?

➡️ Une obligation réglementaire
L’entretien de votre système BACS est obligatoire depuis le 7 avril dernier. Ce tableau montre l’évolution de la législation sur ce point.

Légalement, la fréquence de contrôle d’une GTB est fixée à 5 ans. Néanmoins, tous les professionnels s’accordent à dire qu’une maintenance bisannuelle est nettement plus adaptée aux besoins de ces systèmes high-tech.

Avez-vous noté au passage que les équipements connectés à votre GTB (chauffage, climatisation, éclairage, etc.) sont aussi concernés par l’obligation d’entretien ? Toutefois, aucune précision n’est apportée sur le contenu et la fréquence des opérations.

 

➡️ La seule façon de pérenniser les performances et le matériel

D’autre part, lorsque la maintenance n’est pas bien faite ou pas au bon moment, plusieurs conséquences fâcheuses sont à prévoir :

  • Le système se dérègle et dérive invariablement
  • Le rendement énergétique et les économies diminuent
  • Le matériel vieillit plus vite
  • Les pannes sont plus nombreuses (et plus chères qu’une opération de maintenance)

 

Autrement dit, un contrôle soigné et régulier est indispensable pour anticiper l’obsolescence du matériel et les dysfonctionnements, mais surtout pour conserver une efficacité optimale.

 

Au fait, c’est quoi une bonne maintenance ?

Un suivi satisfaisant d’un système de GTB doit être à la fois :

  • Régulier, avec des interventions planifiées
  • Complet, en supervisant tous les composants du dispositif (système réseau, programmation des commandes de régulation, équipements connectés, etc.)
  • Préventif, afin d’anticiper les problèmes potentiels avant qu’ils ne se transforment en pannes coûteuses
  • Correctif, pour ajuster les paramétrages, corriger les surconsommations et autres anomalies, ou encore résoudre les pannes.
  • Analytique, en interprétant les données de consommation collectées par le dispositif et réagir à bon escient

 

Par ailleurs, le pilotage du système fait partie intégrante d’une bonne maintenance puisqu’il conditionne également les résultats énergétiques.

« Chez Accenta, nous pilotons votre GTB grâce à un logiciel dédié : Effipilot. Ce dernier est optimisé par l’IA et pilote les GTB en mode prédictif : prévisions météorologiques, planning d’occupation, orientation du bâtiment. Par ailleurs, l’IA nous permet d’anticiper les dysfonctionnements avec un système d’alertes, ce qui maximise les économies d’énergie ! »

 

À qui confier la maintenance de mon système de GTB ?

L’entretien et le pilotage de votre GTB peuvent être réalisés en interne par un salarié préalablement formé. Si vous ne disposez pas de cette ressource au sein de votre entreprise, vous n’avez d’autre choix que de vous tourner vers un professionnel de confiance.

Le choix du prestataire est une étape qui demande un peu de vigilance. L’idéal est de trouver l’opérateur « tout en un » : celui qui, comme Accenta, maîtrise toutes les compétences nécessaires à l’installation et la gestion d’une GTB.

Les nouvelles technologies utilisées dans ces dispositifs font appel à des savoir-faire qui dépassent ceux des chauffagistes traditionnels ou autres techniciens multiservices. Aujourd’hui, pour accompagner efficacement une GTB, il faut être tout à la fois :

  • Automaticiens
  • Techniciens et ingénieurs réseau
  • Électroniciens
  • Intégrateurs système
  • Etc.

 

Comment avoir la garantie d’une maintenance complète et soignée ?

Il existe une façon simple et efficace d’obtenir un traitement aux petits oignons de votre GTB : la contractualisation.

Autrement dit, la responsabilisation de l’opérateur par le biais d’un contrat de maintenance ou, encore mieux, d’un contrat de performance énergétique (CPE).

Un professionnel qui accepte de s’engager dans la durée signifie qu’il a confiance en son système.

 

➡️ Choisir une offre BACS avec un contrat de maintenance intégré

Avant de vous engager avec un opérateur, veillez à négocier un contrat de maintenance qui détaille les modalités de suivi qu’il vous faut.

C’est aussi une bonne façon de faire le tri parmi les prestataires, car toutes les offres de GTB n’intègrent pas forcément un accompagnement technique.

 

➡️ Le CPE : le must pour une maintenance soignée et un financement 100 % sécurisé

Le contrat de performance énergétique est de loin le meilleur moyen de se protéger des baisses d’efficacité de votre GTB. Ses dispositions sont particulièrement avantageuses pour le maître d’ouvrage :

  • Il prévoit l’accompagnement complet (entretien, dépannage, pilotage, etc.) de votre dispositif
  • Il fixe les niveaux de consommation que le mainteneur s’engage à atteindre et à conserver pendant toute la durée de l’accord. Si les objectifs convenus ne sont pas respectés, le professionnel doit vous verser l’équivalent de 66 % de la différence
  • Il autorise le tiers financement intégral de la GTB par l’opérateur. Sa rémunération est alors prélevée sur les économies d’énergie réalisées

 

En somme, plus question de négliger la maintenance des systèmes BACS. Les enjeux réglementaires, économiques et climatiques sont importants et les solutions largement favorables aux propriétaires et exploitants. L’anticipation, ainsi que la contractualisation, de l’entretien et du pilotage avec un prestataire reconnu, restent les meilleurs atouts pour profiter durablement de votre investissement tout en accélérant son amortissement.

Le saviez-vous ?
La plateforme de conduite continue d’Accenta est issue de 3 ans de recherches et de développement en partenariat avec les plus grands acteurs français de la décarbonation. Depuis, elle a été primée 17 fois pour ses innovations technologiques.
1
2
3

Merci de mettre à jour votre navigateur pour continuer la navigation.