Décret BACS

Les multiples défis du déploiement d’un système BACS

08 décembre 2023 By Accenta

Le déploiement d’un système BACS au sein d’un bâtiment tertiaire demande de relever plusieurs défis techniques et organisationnels pour générer de réelles économies d’énergie. Le fournisseur est tenu de garantir une installation adaptée et performante, tandis que le bénéficiaire des travaux doit veiller à sa bonne utilisation en interne. On fait le point dans cet article avec les experts d’Accenta.

_________________________________________________________________________________________________

Pourquoi parle-t-on de « système BACS » ?

Cette appellation est parfois utilisée pour désigner un dispositif de gestion technique du bâtiment (GTB) en référence au décret BACS (building automation and control systems). Cette réglementation climatique impose l’installation d’une GTB dès 2025 dans tous les bâtiments tertiaires équipés d’un système CVC dont la puissance dépasse 290 kW (70 kW en 2027).

________________________________________________________________________________________________

 

Au menu de cet article :

Les challenges techniques de l’installateur pour bien déployer un système BACS
1. Des composants qui répondent à vos ambitions énergétiques
2. Une installation sur-mesure
3. Le pilotage et la maintenance : les clés de la performance
4. La continuité de l’activité de l’entreprise
Les défis organisationnels du bénéficiaire
1. Superviser le fonctionnement et les consommations
2. Exploiter le système BACS en interne
3. Intégrer le déploiement du système BACS dans une stratégie de management énergétique
Comment Accenta relève les défis du déploiement d’un système BACS ?

 

Les challenges techniques de l’installateur pour bien déployer un système BACS

Implanter une GTB dans les règles de l’art consiste à obtenir la meilleure efficacité possible tout en évitant de perturber l’activité de l’entreprise bénéficiaire.

 

_________________________________________________________________________________________________

Le déploiement d’un système BACS revient à poser des capteurs, des actionneurs et des régulateurs connectés à un logiciel de supervision.

Ces différents éléments composent le dispositif d’automatisation et de contrôle du bâtiment permettant d’optimiser la consommation énergétique des équipements, tels que le chauffage, la climatisation, la production d’eau chaude sanitaire et l’éclairage.

Source : guide des bonnes pratiques pour concevoir et réaliser les systèmes de GTB.

_________________________________________________________________________________________________

 

1. Des composants qui répondent à vos ambitions énergétiques

Le premier challenge technique concerne la qualité du matériel et de la technologie utilisés. Le choix de composants fiables et adaptés est essentiel, car il conditionne 2 finalités du dispositif de GTB :

  • Sa conformité avec les normes du décret BACS
  • Son potentiel d’économies d’énergie

 

Pour être conforme, le matériel choisi doit à minima permettre de :

  • Superviser et réguler séparément les différentes zones fonctionnelles du bâtiment
  • Tracer, collecter et analyser heure par heure les consommations des équipements connectés
  • Détecter et signaler les baisses d’efficacité, les pannes et autres dysfonctionnements
  • Échanger des informations avec les autres systèmes techniques du bâtiment

 

Pour optimiser le potentiel énergétique du dispositif, la technologie embarquée doit par exemple être capable de :

  • Réguler le confort, pièce par pièce, avec le plus de précisions possible
  • Évaluer et moduler les réponses énergétiques en temps réel selon les conditions de vie du bâtiment (température, hygrométrie, qualité de l’air, etc.)
  • Déterminer une liste dynamique de priorités en anticipant les besoins des usagers (occupation des locaux, éclairage, etc.)
  • Intégrer les prévisions météorologiques (GTB prédictives)
  • Etc.

 

Une GTB peut ainsi intégrer de nombreuses fonctionnalités, des plus basiques aux plus évoluées. Selon son niveau d’équipement, elle est répertoriée dans l’une des 4 classes d’efficacité par la norme ISO 52 120-1 :

Pour l’installateur, l’enjeu est donc de fournir des composants adaptés au rendement énergétique annoncé et attendu, mais aussi à la taille et aux usages de vos locaux.

 

2. Une installation sur-mesure

Une fois le matériel choisi, le deuxième défi de l’installateur consiste à agréger les composants aux spécificités du site à équiper avec un maximum d’efficience.

Il est en effet possible de réduire les coûts de l’installation :

  • En s’appuyant autant que possible sur le potentiel énergétique du bâtiment
  • En greffant les nouveaux modules sur les systèmes et les équipements existants

 

Notez qu’une installation sur-mesure nécessite une étude préalable sur site. Il est donc important de questionner votre fournisseur/intégrateur sur la réalisation de cette étape.

 

3. Le pilotage et la maintenance : les clés de la performance

Si la bonne intégration de composants adaptés détermine la capacité énergétique de votre système BACS, il s’agit à présent d’en assurer une exploitation optimale. C’est le troisième challenge de l’installateur, et non des moindres.

Un peu comme une Formule 1, pour livrer tout son potentiel et garantir la pérennité du matériel, une GTB doit être parfaitement pilotée, paramétrée et entretenue tout au long de sa vie.

Si vous ne disposez pas des compétences internes pour maintenir les performances du système dans la durée, il est important de responsabiliser l’installateur/mainteneur sur les points suivants :

Les modalités d’accompagnement du dispositif
Les résultats énergétiques annoncés

Pour ce faire, n’hésitez pas à demander un contrat de performance énergétique (CPE) qui présente l’avantage de formaliser les engagements de l’installateur sur une période déterminée.

Le CPE inclut par exemple une clause de garantie de résultats. Si les baisses de consommation convenues ne sont pas atteintes, l’opérateur vous est alors redevable d’une compensation financière.

 

4. La continuité de l’activité de l’entreprise

Autre difficulté à surmonter dans le déploiement d’un système BACS : ne perturber ni le confort des occupants ni l’activité de l’entreprise pendant la durée des travaux.

Retenez simplement qu’il est tout à fait possible d’intégrer efficacement une GTB sans pratiques gênantes ou invasives. Vous pouvez ainsi interroger en amont votre installateur sur son mode opératoire.

 

Les défis organisationnels du bénéficiaire

Réussir le déploiement d’un système BACS appelle également à relever certains challenges au sein de l’entreprise. En tant que propriétaire ou exploitant d’un bâtiment équipé d’une GTB, vous êtes donc directement concerné.

 

1. Superviser le fonctionnement et les consommations

Si vous avez fait le choix d’externaliser le pilotage et la maintenance du dispositif, le défi organisationnel est à minima de superviser son bon fonctionnement et contrôler vos consommations d’énergie.

Pour ce faire, il est important que les référents GTB se familiarisent avec l’interface de gestion et soient en mesure de comprendre les données collectées.

Dans ce cas, une sensibilisation de quelques heures dispensée par l’installateur peut être suffisante, si elle est associée à une utilisation régulière des tableaux de bord.

 

2. Exploiter le système BACS en interne

Si vous optez pour la gestion du système sans l’intervention d’un technicien extérieur, votre challenge prend une autre dimension !

Vos référents GTB doivent alors être formés pour maîtriser toutes les « compétences métiers » nécessaires au maintien des performances dans la durée (automaticien, technicien réseau, électronicien). Ils doivent par exemple être capables de :

  • Analyser et interpréter les données de consommations afin d’optimiser l’arrêt et le fonctionnement des équipements
  • Réaliser les diagnostics en temps et en heure
  • Paramétrer les alarmes pour repérer les anomalies en évitant d’être noyés sous les alertes
  • Agir au bon moment pour procéder aux ajustements nécessaires
  • Intervenir manuellement
  • Etc.

 

Autrement dit, pour chouchouter quotidiennement votre GTB, votre défi organisationnel revient à développer en interne des savoir-faire très spécifiques.

 

3. Intégrer le déploiement du système BACS dans une stratégie de management énergétique

Pour renforcer l’impact de votre GTB, il est nécessaire d’accompagner sa mise en œuvre par un plan global de réduction des dépenses énergétiques et des émissions de CO2.

Ce projet de sobriété, propre à l’entreprise, doit faire l’objet d’une sensibilisation auprès des usagers du bâtiment afin d’être partagé et appliqué.

À cet effet, vous pouvez suivre les recommandations de la norme ISO 50 001 et, le cas échéant, valoriser votre stratégie bas carbone par une certification.

 

Comment Accenta relève les défis du déploiement d’un système BACS ?

Fortement mobilisée dans la recherche et le développement depuis 2016, la société Accenta élabore, installe et accompagne des systèmes de GTB de classe A.

Sa plateforme de conduite continue et dynamique intègre des fonctions prédictives en se calant sur les prévisions météorologiques.

Dotée des technologies les plus avancées, elle est la seule du marché à fournir des données de consommations opposables, certifiées par le protocole IPMVP (international performance measurement and verification protocol).

Chaque dispositif est conçu sur-mesure selon les conclusions de l’audit réalisé au sein des bâtiments. Les travaux durent en moyenne un mois, sans interruption de l’activité de l’entreprise, avec une coordination assurée par un unique interlocuteur.

Par ailleurs, les offres d’Accenta intègrent systématiquement les services de pilotage et de maintenance dont vous avez besoin :

  • Si vous disposez des ressources internes adéquates, ils peuvent se limiter à des conseils dispensés par des experts pour qui votre GTB n’a aucun secret
  • Dans le cas contraire, Accenta accompagne votre système BACS de A à Z. Les ingénieurs prennent alors le contrôle du dispositif pour en retirer le meilleur rendement possible

 

Cette seconde option peut aboutir à la signature d’un contrat de performance énergétique avec à la clé une proposition de prise en charge intégrale des coûts d’investissement et de suivi. En contrepartie, la société se rémunère sur les économies qu’elle vous permet de réaliser.

En résumé, les défis du déploiement d’un système BACS peuvent être gagnés en respectant notamment 2 conditions : 1° opter pour un fournisseur/installateur/mainteneur de confiance qui maîtrise toutes les compétences nécessaires ; 2° adapter votre organisation interne en fonction de vos choix d’accompagnement.

Déployez votre système BACS avec un accompagnement sur-mesure
1
2
3

Merci de mettre à jour votre navigateur pour continuer la navigation.